Les professionnels de santé s'habituent au multicanal